Saviez-vous que les microbes s’accrochent plus vigoureusement aux scientifiques barbus?

1 1
MERCI DE NOUS ENCOURAGER! Aimez et Partagez sur Facebook:
Chargement en cours
beardome

Une enquête a été menée afin d’évaluer l’hypothèse selon laquelle un scientifique barbu soumet chaque jour sa famille et ses amis à un risque d’infection si sa barbe est contaminée par des micro-organismes infectieux.

Ce sont les chercheurs Manuel Barbeito, Charles Mathews et Larry Taylor de l’Industrial Health and Safety Office à Fort Detrick au Maryland (USA) qui ont mené leur étude auprès de scientifiques barbus et imberbes. Les sujets furent  testés avec Serratia marcescens (un pathogène bactériologique humain) et Bacillus subtilis var ( une bactérie pouvant tolérer des conditions environnementales difficiles, mais qui n’est pas considéré comme pathogène pour l’Homme. Elle peut cependant contaminer des aliments pouvant provoquer une intoxication alimentaire chez l’humain).

Les expériences ont bel et bien démontré que les barbes peuvent effectivement offrir un gîte assez confortable à plusieurs micro-organismes et à certaines toxines, et ce, même après un bon lavage avec de l’eau et du savon. Or bien que le lavage réduit considérablement la quantité de virus qui se baladent quotidiennement dans le duvet des scientifiques à barbe, il n’en demeure pas moins qu’on en trouve toujours une quantité suffisante pour développer des maladies auprès des personnes en contact avec les poils contaminés.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *